Open/Close Menu FIND is a non-profit Swiss foundation with a mission to promote intercultural dialogue between India and other countries.

Liste des participants


Ustad F. Wasifuddin DagarUstad F. Wasifuddin Dagar vit et travaille à Delhi. Fils et neveu des célèbres frères Dagar (Ustad N. Zahiruddin et Ustad N. Faiyazuddin Dagar), Wasifuddin a commencé sa formation musicale très jeune et l’a poursuivi avec dévouement, selon l’antique tradition orale qu’il transmit ensuite à ses nombreux élèves, qui se produisent actuellement en Inde, en Amérique et en Afrique du Sud. Il est président de la Dhrupad Society. À travers le Dhrupad Samarohs chaque année, ainsi que les festivals réguliers Guru-Shishya Parampara qu’il organise, il perpétue la tradition d’enseignement oral, dont l’intégrité est en danger à cause des temps changeants, notamment dans les goûts musicaux. Grâce aux cours qu’il tient auprès des jeunes, à ses tournées et aux CD enregistrés, il a contribué à la promotion et à la documentation du style Dhrupad sur la scène musicale internationale. En 2010, le gouvernement de l’Inde lui a décerné le Padma Shri.

Atul DodiyaAtul Dodiya vit et travaille à Mumbai, en Inde. Il s’est diplômé à la J.J. School of Art de Mumbai et a poursuivi ses études à l’École des Beaux-Arts de Paris. Connu pour ses peintures, dessins et installations, Atul Dodiya puise dans de nombreuses traditions picturales : parole écrite, images des médias, iconographie classique religieuse, légendes, événements historiques et politiques de l’Inde, récits autobiographiques. Parmi les expositions personnels récentes : Japan Foundation Asia Centre, Tokyo, 2001; Musée Reina Sofia, Madrid, 2002; Contemporary Arts Centre, Cincinnati, États-Unis, 2013; Galerie Nationale d’Art Moderne, New Delhi, 2013; Bhau Daji Lad Museum, Mumbai, 2014. Expositions collectives récentes : 1ère Triennale de Yokohoma, 2001; 51e Biennale de Venise, 2005; Documenta12, 2007; 7e Biennale de Gwangju, 2008; 3e Biennale de Moscou, 2009; 11e Biennale Jogja, 2011; 7e Triennale Asie- Pacifique, Brisbane, 2012 et la Biennale Kochi Muziris, Kochi, Inde, 2012. Une monographie majeure sur son œuvre a été publiée en janvier 2014 par Prestel Verlag et Vadehra Art Gallery. Ses œuvres sont exposées dans de nombreuses collections publiques et privées en Inde et à l’étranger, comme la Galerie Nationale d’Art Moderne, New Delhi et Mumbai; Philadelphia Museum of Art, Philadelphie; Museum of Old and New Art (MONA), Tasmanie, Australie; Queensland Art Gallery, Brisbane, Australie; Centre Pompidou, Paris; Tate Modern, Londres; Musée Victoria, Melbourne, Australie; Musée M+, Hong Kong.

Anju DodiyaAnju Dodiya vit et travaille à Mumbai où il s’est diplômé à la J.J. School of Art. Anju Dodiya a consacré son travail à l’étude de l’autoportrait, à la représentation de soi comme figure qui traverse le labyrinthe de l’art et de la vie. En 2007, il a entrepris une ambitieuse installation intitulée ‘Throne of Frost (Trône de Glace)’ au Lukshmi Villas Palace à Baroda, Inde. Expositions personnelles récentes : Galerie Chemould, Mumbai, 1991, 1996 et 2001; ‘The Cloud-Hunt’, Vadehra Art Gallery, New Delhi, Inde, 2005; Bose Pacia, New York, 2006; ‘Throne of Frost’, Lukshmi Villas Palace, Baroda, Inde, 2007; ‘All Night I Shall Galop’, Singapore Tyler Print Institute, Singapore et Bodhi Art, Singapore, Mumbai, New York, 2008; ‘Necklace of Echoes’, Vadehra Art Gallery, New Delhi, 2010; ‘Face-off (après Kuniyoshi), Galerie Daniel Templon, Paris, 2010; ‘Room for Erasures’, Chemould Prescott Road, Mumbai, 2012; ‘Imagined Immortals’, Vadehra Art Gallery, New Delhi, 2015. Expositions collectives récentes : ‘ARS 01, Unfolding Perspectives’, Musée d’Art Contemporain, Kiasma, Helsinki, Finlande, 2001; ‘crossing generations: diVERGE’, Galerie Nationale d’Art Moderne, Mumbai, 2003;‘New Narratives: Contemporary Art from India’, Chicago Cultural Centre, Chicago, 2007; ‘Tiger by the Tail! Women Artists of India Transforming Culture’ – Women’s Studies Research Center, Brandy University, Massachusetts, 2007-2008; ‘India Xianzai: Contemporary Indian Art’, MoCA Shanghai, 2009; ‘Making Worlds’, 53ème Biennale de Venise, Venise, 2009; 5e Biennale Internationale de Pékin, Musée National de Chine, Pékin, 2012;’The Eye and The Mind: New Interventions in Indian Art’, Musée d’Art de Guangdong, Guangzhou , Shanghai et Pékin, en Chine, 2014-15; ‘Continuing Traditions’, Musée de la Toile de Jouy, France, 2015.

Shuddhabrata Sengupta des Raqs Media CollectiveShuddhabrata Sengupta des Raqs Media Collective. Le Raqs Media Collective est né en 1992 de la rencontre de Monica Narula (1969, Delhi) avec Shuddhabrata Sengupta (1968, Delhi), et Jeebesh Bagchi (1965, Delhi). Raqs Media a plusieurs casquettes, se présentant souvent comme artistes, parfois comme organisateurs d’expositions, ou même comme philosophes provocateurs. Leur travail peut se traduire en installations, vidéos, photographies, œuvres sur papier ou en ligne, matériel d’archive. Les membres du Raqs Media Collective organisent des expositions et débats publics, écrivent des essais, tiennent des leçons-performances, s’occupent de processus pédagogiques, d’éditions de livres, de design. En 2000, ils ont cofondé le projet Saraipresso, le Centre for the Study of Developing Societies de Delhi, et la Sarai Reader Series, à la quelle ils ont travaillé jusqu’en 2013. Sarai est une plate-forme pionnière pour la recherche interdisciplinaire et la pratique indépendante qui a réuni théoriciens, artistes, professionnels des médias et activistes provenant de toute l’Inde pour réaliser des projets de recherche indépendants sur la condition urbaine contemporaine en Inde. Le travail de RAQS a été exposé à Documenta, aux Biennales de Venise, Istanbul, Taipei, Liverpool, Shanghai, Sydney et San Paolo. Expositions personnelles récentes: ‘Untimely Calendar’, Galerie Nationale d’Art Moderne de New Delhi, 2014-2015; ‘Es Posible Porque Es Posible /It’s Possible Because It’s Possible’, Musée Universitaire d’Art Contemporain (MUAC), Mexico, 2015; présentation en solo à ‘All the World’s Futures’ 56e Biennale de Venise. RAQS a organisé l’exposition ’Rest of Now’, Manifesta 7 – Biennale Européenne d’Art Contemporain (Bolzano, 2008), Sarai Reader 09 (Gurgaon, 2012-13) et INSERT 2014 (Delhi, 2014); SITAC X – ‘The Future / El Futuro’ – International Symposium on Theory and Contemporary Art, Patronato de Arte Contemporaneo (PAC), Mexico en 2012.

Pandit Ritwik SanyalPandit Ritwik Sanyal est un chanteur Dhrupad, professeur, compositeur et écrivain indien. Son voyage musical a commencé dès son plus jeune âge, par une formation rigoureuse en chant Dhrupad avec les célèbres professeurs Ustad Zia Mohiuddin Dagar et Ustad Zia Fariduddin Dagar. Il a assimilé la tradition Dhrupad des Dagar et a donné vie à un style unique, associant au chant Dhrupad : vers en sanscrit, poésie contemporaine, violoncelle, flûte, Vichitra vina et voix, chœur Dhrupad et fusion. Parmi ses reconnaissances les plus importantes, citons le prestigieux Kendriya Sangeet Natak Akademi Award Delhi, décerné en 2013. Il est membre de l’ ICCR, du Ministère du Développement des Ressources Humaines et de la All India Radio. Actuellement, il enseigne la Musique vocale au département de Musique vocale de la Faculty of Performing Arts de la Banaras Hindu University, où il est professeur et chercheur depuis plus de 34 ans.