Open/Close Menu FIND is a non-profit Swiss foundation with a mission to promote intercultural dialogue between India and other countries.
Une oeuvre de l’artiste indienne Priya Ravish Mehra.

Ce forum a l’intention de proposer un espace pour une réflexion active, profonde et créative basée non seulement sur l’expertise de chaque participant, mais aussi sur une capacité à aller au-delà de son domaine de connaissance et d’action. Cela contribuera alors à une dynamique de pensée dans laquelle:

1. Il n’y a pas de séparation absolue entre objectivité et subjectivité, savoir et auto-réflexion. L’espace intermédiaire entre ces deux pôles peut être perçu là où la réflexion prend des risques et s’engage dans un processus de transformation.

2. Chaque acte de pensée, si effectué avec une conscience entière de ses conditions et de ses conséquences, signifie d’assumer un risque à travers l’aventure de l’expérimentation, la possibilité de la critique, la difficulté des vrais questions et la précarité des véritables réponses.

3. L’exercice d’interaction ne s’arrête pas aux limites habituelles imposées par les règles constitutives et régulatrices de la culture d’où vient chaque participant. Une interaction poussée au-delà des limites conventionnelles est toujours un gain pour chaque individu impliqué dans la discussion, et aussi pour le groupe dans son ensemble.

Ce forum veut faire justice à la vision d’Alain Daniélou, pour cette raison il faut éviter quelques préjugés :

1. Le préjugé savant qui juge selon des critères académiques typiques du monde occidental moderne. La scientificité académique n’est pas une fin en elle-même mais seulement un instrument.

2. Le préjugé ésotérique qui nie toute possibilité d’ouvrir l’horizon de compréhension à travers une discussion intellectuelle à cause de la croyance dans un message secret dirigé à un groupe spécial. La croyance dans l’équivalence entre l’affirmation d’une vérité et son imposition constitue une des racines de l’ignorance humaine.

3. Le préjugé postmoderne qui prend les formes le plus basiques d’hédonisme pour des révélations cosmiques (sans rien comprendre de celles-ci) et très souvent montre une attitude pseudo-critique vers l’existence humaine en général, ce qui empêche d’arriver à n’importe quelle forme de compréhension authentique.

Face à ces trois types de préjugés, FIND Dialogue Intellectuel choisit trois modalités d’approche qui forment son noyau principal :

1. Un dynamisme d’esprit qui mène à des échanges créatifs avec des résultats trans-disciplinaires. Il existe des sources quand il s’agit de transmettre la connaissance, mais la pluralité des disciplines fait de ce mouvement un art de la transversalité.

2. Une conscience des tensions et des relativités dans chaque conception de vérité par rapport à leurs contextes et leur histoire d’effets. La plus profonde forme de fidélité à la vérité consiste à travailler en permanence au point de rupture interne à cette même vérité.

3. Une détermination à dépasser les limitations des structures conformistes, des courants dominants aussi bien que des superficialités liées à l’opportunisme rhétorique.

Workshop 2016 : « Transversalité dans l’hindouisme » (11-13 Novembre 2016)

Le Forum « Rencontres Transculturelles 2016 » réunit les boursiers FIND de 2015 et de 2016 – dont les projets sont liés à l’Hindouisme – pour aborder la question de la transversalité dans le cadre d’un workshop de trois jours.

Le concept de transversalité peut être compris comme une variation sur le sujet du Forum FIND de l’année dernière, « différences », étant donné que la logique de la transversalité, malgré son caractère synthétique par rapport à des éléments hétérogènes, ne permit aucun dépassement homogénéisant dans une grille identitaire. Inventé dans le champ des mathématiques, la notion de transversalité est générique, non linéaire et dynamique : elle cherche des connexions à l’intérieur des multiplicités, elle crée des espaces qui ne sont pas limités à des cadres logiques, et elle est surtout liée à la modalité la plus complexe du devenir. Cependant, on ne peut pas nier le fait que dans la notion de transversalité il y a malgré tout une « logique », et qu’un tout autre ordre surgit lorsque la dynamique transversale est rendue visible.

Dans ce sens, le Forum de FIND propose une exploration des événements, des valeurs et des pratiques « transversales » dans l’Hindouisme. Comment la sotériologie est-elle liée à l’esthétique ? Existe-t-il un modèle culturel qui puisse être appelé « différentiel » par rapport à la démocratisation et au conservatisme nationaliste indien tout en préservant certains éléments relatifs à chacun d’eux ? Quelle est l’intersection des espaces expérientiels de l’ekstase et de l’enstase dans les pratiques religieuses et dans les différentes conceptions de l’Hindouisme ? La Tradition peut-elle être artistiquement remodelée à travers des représentations modernes et/ou féminines ? La connaissance peut-elle être attribuée à certaines couches sociales dans la pratique de la religion hindoue ? L’Hindouisme possède-t-il une métaphysique différentielle par rapport à l’occident ?

Le workshop « transversalité dans l’hindouisme » propose au surplus d’inaugurer un espace de débat sur l’application de la notion de transversalité dans l’œuvre d’Alain Daniélou, spécialement par rapport à des sujets assez polémiques comme par exemple le système de castes, la dynamique de la Tradition, la valeur de l’orthodoxie et la politique des différences. Dernière question mais non la moindre, Alain Daniélou sera considéré aussi en tant qu’écrivain.

Participants et sujets de discussion

Linda Valle (boursière FIND 2015): La doctrine psychologique des kañcuka-s : interaction entre désir et connaissance.
Himadri Ketu (boursière FIND 2015, doctorante à l’université de Munich) : Le modèle social et politique de Swāmī Karpātrī: tertium comparationis entre démocratie et nationalisme ?
Samhita Arni (boursière FIND 2015, écrivaine): une approche différente de la poésie épique : la perspective féminine et les limites de la tradition.
Fabrizia Baldissera (prof. de langue et littérature Sanskrite à l’université de Florence) et Stephen Roach:  Mandalas, Chakras et la Résilience de l’Icône Circulaire dans les images de l’Inde contemporaine.
Aleksandra Wenta (boursière FIND 2016, Candidat au doctorat d’études orientales à l’université d’Oxford; maître de conférences en études bouddhiques, philosophie et religions comparées à l’université de Nalanda, Inde): les formes enstatique et ecstatique de connaissance dans la tradition religieuse et philosophique indienne : intersection ou divergence ?
Patricia Obermeyer (boursière FIND 2016, doctorante en religion compare à l’université de Munich): les pañcakṛtya et les mouvements cycliques de l’existence : une perspective transversale sur la vie d’Alain Daniélou.
Adrián Navigante (FIND – directeur de recherché et dialogue intellectuel): l’approche de l’hindouisme chez Alain Daniélou’s : une logique transversale par rapport à l’orthodoxie et le témoignage.
Anne Prunet (FIND – présidente du conseil scientifique) : transversalité chez Alain Daniélou comme auteur de fiction.

LINKS